Huren tegen welke prijs ?

Comme la plupart des CPAS Bruxellois, le CPAS de Saint-Gilles a mis en place un réseau de travailleurs sociaux de divers services et associations communales afin d’assurer de meilleures collaborations profitables au public Saint-Gillois précarisé.

La coordination sociale du CPAS de Saint-Gilles se compose de 10 groupes de travail, choisis les acteurs de terrain actifs dans la lutte contre la pauvreté (Santé, Sans-abrisme, Logement, Migrations, Jeunesse, Troisième âge, Culture et Insertion).

Le groupe de travail « Logement » a réitèré en février 2017 une campagne de sensibilisation à diverses problématiques concernant le logement.

Les différents services communaux et les associations sont régulièrement sollicités par des propriétaires et locataires qui éprouvent des difficultés dans leur relation contractuelle. Cette campagne a pour objectif de mettre l’accent sur le nécessaire dialogue entre les parties et de restaurer un climat de confiance lorsqu’il fait défaut.

Elle mise également sur la prévention. En évoquant, par exemple, l’insalubrité ou l’absence d’entretien de certains logements, il apparaît utile de conscientiser chacune des parties de la nécessité du respect des lieux loués. Le propriétaire doit garantir des logements en bon état. Quant au locataire, il doit également entretenir son logement en bon père de famille.
Les réglementations existent, elles doivent être respectées de part et d’autre. Sans polémique et sans parti pris, la campagne insistera sur les droits et les devoirs des deux parties.

Nous constatons notamment que trop souvent l’état des lieux est négligé, les normes du code du logement ne sont pas respectées, ou encore les installations ne sont pas conformes.

De plus, il arrive fréquemment que les signataires d’un contrat ne le lisent pas attentivement ce qui peut être source de conflits qui auraient pu être évités par une bonne information.

La campagne soulignera par exemple les dangers d’une installation électrique mal entretenue, les risques d’intoxication au monoxyde de carbone du mauvais usage du chauffe-eau ou encore l’obligation d’installer un détecteur de fumée.

Les nouvelles affiches cibleront l’importance de verser la garantie locative sur un compte bloqué, les avantages de faire appel à une Agence immobilière sociale, les questions de discrimination à la location ou encore les conséquences de la cohabitation….

Les affiches mentionnent le site web sur lequel chacun pourra accéder aux thèmes évoqués plus haut et trouver ainsi réponse à toutes ses questions en matière de logement.
La nouveauté de cette campagne réside dans les nouvelles affiches liées aux réalités de vie des citoyens et à la réalisation d’une brochure pour les travailleurs sociaux rassemblant toutes les fiches pédagogiques. Cette brochure sera réalisée en fin de processus, vu les changements législatifs prévus dans certaines matières (Régionalisation du bail).

La campagne se décline en une version francophone et une autre néerlandophone.
« Louer à tout prix ? » - “In het Nederlands : huren tegen welke prijs? ”

1. Loyer affiché = mauvaise surprise évitée
2. Logement confortable : locataire agréable
3. Bail bien compris évite les ennuis
4. Loyer trop élevé = difficile à payer
5. L’état des lieux a-t-il eu lieu ?
6. Bail enregistré = loi respectée
7. Logement loué = propriétaire/locataire engagé
8. Loyer payé = expulsion évitée
9. Détecteur de fumée = incendie évité
10. Chauffe-eau vérifié = asphyxie évitée
11. Logement surpeuplé = découpages autorisés ?
12. Salle de bain ventilée = champignons évités - avril
13.  Logement (in)adapté, quelle aide pour se (re)loger ? - mai
14. Bien assuré = Rassuré et protégé - juin
15. Conformité des installations = sécurité dans la maison
16. Logement bien isolé = économie assurée
17. Garantie bloquée : tous rassurés
18. Agence Immobilière sociale, solution idéale ? (slogan ?)
19. Discriminer sur un cliché : Stop aux généralités
20. Logement partagé = risques à envisager
21. Une question ?